Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Fintel veut moderniser le credit scoring

Créée en 2019, la startup marseillaise promet un credit scoring basé sur l’IA. Elle vient de lever 1,2 million d’euros  Le credit scoring fait encore trop appel à l’intervention humaine, et reste imprécis. De plus, il est fondé sur des documents fournis par les demandeurs de crédit, parfois falsifiés. Pour Jonathan Dahan, CEO de Fintel, qui vient d’annoncer une levée de fonds de 1,2 million d’euros,  menée par OneRagtime, Jean-David Benichou (Via.io), Benjamin Gaignault (Ornikar) et Maxime Gaignault (AXA), il est possible de changer les choses. « En nous appuyant sur notre base de données, nous pouvons, avec la seule analyse des comptes d’un particulier, prévoir un risque de défaut » assure Jonathan Dahan, interrogé par Point Banque. « Il ne s’agit donc plus de d’attribuer une note à la personne qui demande un crédit, mais bien de prévoir, précisément, quel est le risque souligne-t-il. « Nous avons back-testé notre système auprès de banques, sur des portefeuilles de crédit passés, nos tests collent parfaitement avec l’historique réel des crédits » affirme-t-il. L’analyse s’appuie sur l’historique bancaire -à partir du moment où le demandeur de crédit a accepté, au moyen d’un simple bouton (intégrable en ligne, via SMS, mail..) de donner …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire