Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Le risque crédit est quatre fois supérieur à son niveau d’avant crise

Selon l’analyse livrée par Algoan et réalisée à partir d’un échantillon de 40 000 consommateurs français ayant souscrit à un crédit à la consommation : Par rapport à la situation sur les 3 premiers mois de l’année 2020, la proportion d’individus risqués a été multipliée par 3 en avril, et par 4 en mai et en juin. Une dégradation que la fintech française explique par la dégradation des budgets des ménages pendant la crise (baisse des revenus et du reste à vivre). Ainsi, le comportement des consommateurs français ayant souscrit un crédit à la consommation amortissable en 2018 ou 2019 et ayant démontré au moins un an de bon remboursement sur le crédit avant le démarrage de la crise Covid a changé dès le mois d’avril 2020. Entre mars et mai 2020, le nombre d’impayé ou de report a été multiplié par quatre. De nouveaux comportements qui induisent une baisse des revenus estimée à 10,4 % entre le 2ème trimestre 2019 et le 2ème trimestre 2020. Le nombre de pauses d’échéances, anecdotique avant crise, a fortement augmenté. Algoan estime ainsi entre 8 000 et 10 000 le nombre de demandes de reports d’échéances au plus fort de la crise. Selon les chiffres …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire