Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

La carte de crédit Karat Black se base sur les « followers » de son porteur

Cette nouvelle carte de crédit, conçue par la fintech californienne Karat, cible tous influenceurs du monde digital, dont la notoriété en ligne, génératrice de revenus, n’est que peu prise en compte par les banques traditionnelles. Elle s’adresse ainsi aux créateurs de contenus sur les plateformes digitales de streaming et les réseaux sociaux, comme YouTube et Twitch. Le porteur peut relier sa carte à son identifiant sur les réseaux sociaux : c’est une façon de traduire en « ligne de crédit » la crédibilité et l’influence dont il jouit en ligne. La ligne de crédit octroyée se base sur des paramètres comme le nombre d’abonnés sur les médias sociaux et les revenus actuels perçus (publicités, droits d’auteur, etc…). Cette carte s’adresse aux personnes ayant au moins 100 000 « followers », mais en prenant aussi en compte la notoriété de la plateforme et la difficulté à y percer. La carte Karat Black applique une rétrocession financière comprise entre 2 % et 5 %. Les intérêts sont supprimés. La signature du contrat s’effectue sur Instagram. Des cartes « Metal » peuvent aussi être émises, portant le logo du porteur, pour ses abonnés. Ce sont les porteurs « premium » qui bénéficient de cette prestation et peuvent créer leur propre design pour leurs …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire