Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

La Banque de France souligne la montée d’un « risque systémique » lié à l’endettement des entreprises

Elle évoque le nécessaire renforcement des fonds propres des PME   La Banque de France a publié le 23 juin, son « évaluation des risques du système financier français ». Un exercice semestriel particulièrement attendu alors que les entreprises, notamment les PME, se sont fortement endettées pendant la crise. De quoi passer le choc, mais après ? La structure financière des entreprises, surtout petites et moyennes, se trouve fortement dégradée. De quoi mettre certaines d’entre elles en péril, souligne le régulateur. « Confrontée à un double phénomène de hausse de l’endettement résultant du recours à des crédits de trésorerie pour compenser la perte de cash flows d’activité et de forte baisse du résultat affectant la dynamique d’accumulation par fonds propres, la structure financière des entreprises est donc fragilisée et pourrait également menacer leur viabilité de long terme » écrit la Banque de France. Car,  « si les mesures d’urgence permettent de limiter le risque immédiat associé à ce choc de liquidité, elles ne peuvent atténuer le risque de défaut lié à une moindre solvabilité des entreprises. Ce risque semble plus aigu dans les secteurs où les entreprises à la fois (i) opèrent avec une profitabilité faible (taux de couverture des frais financiers inférieur à 1), (ii) …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire