Point Banque

Actualité banquaire

La fintech de Londres lève plus de capitaux que toute l’Europe réunie

Londres continue de dominer la scène de la fintech en Europe. Ni le Brexit ni la crise du Covid-19 n’y changent rien. Les startups technologiques basées à Londres ont déjà recueilli 4 milliards de dollars de capitaux auprès des capital ventures depuis janvier : c’est plus que leurs homologues de Paris, Berlin, Stockholm et Tel Aviv réunies. En particulier, la fintech made in England a attiré, depuis le début de l’année 2020, 39 % de ces fonds dédiés aux pépites technologiques. Ce décompte a été réalisé par le Tech Nation and Dealroom for the Digital Economy Council. Le rapport souligne qu’entre janvier et fin mai, les entreprises technologiques du Royaume-Uni ont levé 5,3 milliards de dollars : c’est plus que les 4,1 milliards de dollars de fonds levés dans tout le reste de l’Europe. Le gouvernement britannique avait réagi rapidement lorsqu’au début de la pandémie, le secteur des startups avait réclamé un plan de soutien. Il a débloqué 1,25 milliard de livres de fonds et d’aides convertibles en actions, en recourant aux capitaux publics et privés. Ce soutien est réservé aux startups ayant déjà levé au moins 125 000 £, les « early stage » confirmées, auxquelles la crise aurait pu couper les ailes. Sadiq …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire