Point Banque

Actualité banquaire

La Banque de France et l’Etat de New York « libèrent » la fintech transfrontalière

La France et l’Etat de New York viennent de signer un accord de coopération sur la fintech, pour favoriser les activités transfrontières. Leurs fintechs pourront ainsi entrer plus facilement sur leurs marchés respectifs, sans être entravées par les questions réglementaires et concurrentielles. Cet accord, paraphé entre l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et le New York State Department of Financial Services (NYSDFS), devrait ainsi multiplier les opportunités d’investissement, alors que sévit la crise économique. Dans le secteur de la fintech prospèrent notamment les pépites développant des transferts de fonds et autres produits transfrontaliers. Le nouveau partenariat autorise les deux autorités financières à soutenir directement les jeunes entreprises, dans la mise en conformité avec les législations en France et dans l’Etat de New York. Un autre volet de cette coopération prévoit que l’ACPR et le NYSDFS partagent leurs informations sur les innovations financières qui éclosent sur leurs marchés. François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, déclare lors de la signature : « C’est le premier accord de coopération sur la fintech que nous signons avec une autorité américaine. Il est le signe des liens qui existent entre les deux autorités et de leur engagement pour l’innovation. Je suis …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire