Point Banque

Actualité banquaire

« Mine », le RGPD à portée de clic

Découvrir l’ampleur de son « empreinte numérique » et demander l’effacement de ses données personnelles en un clic, c’est la promesse de Mine, une start-up israélienne lancée en janvier en Europe après une phase de test et qui surfe sur le marché émergent de la vie privée. Pour recenser toutes les sociétés susceptibles d’avoir les données personnelles d’un individu, la société commence par lui demander… l’accès à son compte e-mail. Elle assure que le scan des courriels qu’elle réalise n’est pas intrusif et qu’elle ne conserve qu’un minimum d’informations. Sur les centaines de sociétés détectées, Mine permet de séparer les entreprises toujours pertinentes de celles oubliées ou indésirables (de vieux achats en ligne, des compagnies aériennes, etc.). En s’appuyant sur le règlement européen de protection des données personnelles (RGPD), Mine envoie ensuite à ces dernières une requête de suppression des données personnelles par courriel et met l’utilisateur en copie du message. La suite est moins automatique et prendra du temps aux internautes déterminés. Les entreprises sollicitées répondent effectivement à la requête, mais demandent souvent une vérification de l’identité ou renvoient vers leur propres outils de gestion des comptes utilisateurs. « Environ 60% des sociétés complètent le processus en supprimant les données puis en …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire