Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Gaia-X, un nouveau projet de cloud souverain européen

Avec leur initiative conjointe Gaia–X, la France et l’Allemagne veulent faire en sorte que l’Europe reste capable d’exploiter elle-même ses données, l’or noir de l’économie numérique. Gaia–X, présentée début juin par les ministres de l’Économie des deux pays, Bruno Le Maire et Peter Altmaier, sera une sorte de place de marché, où les entreprises européennes pourront trouver des services de “cloud” (informatique dématérialisée) respectant un certain nombre de critères et de normes européens. Souveraineté européenne Le monde actuel des services de “cloud” est dominé par les grands acteurs américains, et les chinois comme Alibaba commencent à pointer leur bout de leur nez. La France et l’Allemagne ne veulent pas que les opérateurs européens se laissent définitivement distancer, alors que leur position est déjà faible sur certains marchés comme celui du “cloud” public. Ce dernier propose aux entreprises une ressource informatique bon marché et utilisable à la demande, grâce à la mutualisation de serveurs dans de gigantesques centres de données. Il est complètement dominé par des grands acteurs américains comme Amazon, Microsoft ou Google. L’une des grandes exigences qui s’appliquera aux fournisseurs de services de “cloud” présents sur Gaia–X sera la transparence sur leur juridiction de référence, a expliqué le ministre français avec …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire