Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

TRIBUNE Stress Tests de liquidité des fonds : un outil de pilotage pour les gérants, un facteur de confiance pour les investisseurs

Par Maximilien Billion, manager, TNP et Edouard Villier, manager, TNP L’année 2020 est et sera, sans conteste, éprouvante et ne ressemblera à aucune autre, notamment pour les gestionnaires d’actifs. La crise que nous traversons nous fait également réfléchir à la solidité des fonds et la confiance que nous pouvons donner à de tels produits d’investissement. Ces dernières semaines, certaines structures, notamment axées sur l’immobilier britannique, ont du suspendre les rachats de parts émanant de leurs clients, provoquant ainsi doute et interrogation. Ce problème de liquidité a remis sur le devant de la scène les Stress Tests de Liquidité (LST) qui apparaissent, plus que jamais, comme un élément central, au même titre que les mêmes exercices bancaires auxquels les banques se sont conformées au fil des réglementations. Sur ce modèle, l’ESMA a publié en septembre 2019[1] et l’AMF[2] auparavant un cadre permettant d’orienter leur mise en œuvre Renforcer la gouvernance et les processus Les LST doivent être intégrés dans la politique de gestion des risques de tous les fonds concernés. Leur cadre théorique doit être développé en total indépendance par rapport à la gestion, tout en assurant que les résultats de l’exercice récurrent soient utilisés par les fonctions de gestion. Les …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire