Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

L’assurtech Lovys tient ses objectifs et veut élargir sa cible

Lancé sur le marché à l’été 2019, l’assurtech Lovys défriche le marché de l’assurance sans engagement (par abonnement, avec paiement mensuel). Et l’entreprise n’est pas restée inactive pendant le confinement: c’est durant cette période qu’a été lancé un nouveau produit, après l’habitation, les smartphones et l’auto,  une assurance chien et chats. Surtout, cette période a vu la cible potentielle de Lovys s’élargir, comme l’explique Joao Cardoso, co-fondateur et CEO de l’entreprise à Point Banque. “Nous avons une image d’assureur pour jeunes, et avant le confinement, 60% des personnes intéressées par nos offres avaient moins de 35 ans. Pendant cette période, le trafic sur notre appli n’a pas du tout ralenti, et nous avons vu un rééquilibrage de notre clientèle potentielle. La moitié avait moins de 35 ans, l’autre moitié était plus âgée. Et nous nous disons que ce que nous proposons, une offre simple et claire, correspond à une demande de toute la population, pas seulement des jeunes. C’est comme pour BlaBlacar, destiné d’abord aux jeunes, mais dont tout le monde profite aujourd’hui”. Aujourd’hui, Lovys a 10.000 clients. “C’est conforme à notre business plan”, affirme Joao Cardoso, qui vise les “50.000 avant la fin de l’année”. C’est l’assurance habitation, le …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique ou Lettres Assurance Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire