Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

En mars-avril, les Français ont multiplié par quatre leurs placements liquides

53,5 milliards d’euros: c’est la somme que les Français ont épargnée en mars et avril, selon les calculs de la Banque de France, publiés le jeudi 28 mai. Il s’agit de l’épargne financière liquide -numéraire, dépôts à vue et dépôts rémunérés, hors placements en assurance vie et OPCVM. Précisément, cette épargne financière liquide correspond à l’accroissement du numéraire en circulation et des dépôts en banque (dont les livrets), desquels on soustrait les crédits contractés. Si l’on considère les seuls flux de placements liquides, le montant atteint 48,8 milliards sur deux mois. Contre une moyenne de 11,8 milliards tous les deux mois, depuis 2017. Les montants placés sous forme liquide ont donc été multipliés par quatre par rapport à la situation normale. La Banque de France parvient à un total d’épargne financière de 53,5 milliards en raison d’un flux de crédit négatif (remboursements d’emprunts supérieurs aux nouvelles souscriptions)  à hauteur de 4,5 milliards. Cette situation va t elle perdurer ? Déjà, sur la première quinzaine de mai, les flux d’épargne liquide sont retombés à zéro. Toute la question est de savoir, maintenant, ce que feront les ménages de ce bas de laine accumulé. Volume élevé de renégociations de crédits Inquiets des …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire