Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

40 millions d’euros réglés par SG avec l’euro digital de la Banque de France

Société Générale et la Banque de France annoncent, le 20 mai, avoir franchi une nouvelle étape dans la digitalisation des monnaies et des échanges. Dans le cadre d’un pilote commun, SG a procédé, le 14 mai, à l’émission d’un volume de 40 millions d’euros d’obligations, sous forme de CBDC (central bank digital currency), ou encore MDBC (monnaie digitale de banque centrale). Il s’agit d’une monnaie, en l’occurrence un euro digital, ayant cours légal et totalement digitalisé. La MDBC est adossée à une banque centrale, pour la garantir contre la volatilité et bénéficier d’une bonne cote de confiance. L’émission a été réalisée sur une blockchain publique, par Société Générale SFH. Les obligations sécurisées ont été émises sous forme de « security tokens », c’est-à-dire des actifs financiers 100 % digitalisés, authentifiés et stockés sur une blockchain. Mais si le vecteur technologique change, il s’agit bien toutefois d’une émission sur le marché en bonne et due forme, et d’un euro digital de bon aloi. L’avantage du STO (security token offering) est qu’il permet, grâce à la blockchain, des émissions et des transactions quasiment instantanées. La traçabilité des échanges est possible sur la blockchain. Lors d’une transaction, un « smart contract » est créé et enregistré sur …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire