Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Sauf hébergement / restauration, les autres secteurs devraient reprendre leur activité à hauteur de 50 % de leurs capacités dès la fin du mois de mai

Sans surprise, ce sont les secteurs qui ont pu mettre en place le télétravail qui parviennent le mieux à maintenir un niveau élevé d’activité. L’étude menée par la Banque de France révèle ainsi que dans les services, 39 % des chefs d’entreprise ont eu recours au télétravail, contre 16 % dans l’industrie et 14 % dans le bâtiment. Le nombre moyen de jours de fermeture exceptionnelle s’établit, pour le mois d’avril, à 24 dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration, contre un jour seulement dans les secteurs de la programmation et du conseil. L’édition, les services d’information, les conseils en gestion résistent également, affichant deux jours de fermeture exceptionnelle en moyenne. Pour l’ensemble de l’industrie, le taux d’utilisation des capacités de production est passé de 77 % en février à 56 % en mars, et 46 % en avril « soit le plus bas niveau jamais enregistré dans cette enquête », souligne la Banque de France. Néanmoins, et à l’exception du secteur hébergement / restauration, tous les secteurs envisagent une reprise d’activité dès la mi-mai. A fin mai, sur le secteur industrie anticipe une reprise à 66 % pour de ces capacités, tandis que pour l’ensemble des services, le niveau …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire