Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Banque digitale et IA : UBS demande une licence en Chine

Aux yeux d’UBS, le salut de la banque privée passe par le déploiement de services digitalisés, assistés par intelligence artificielle, dans les pays émergents où la croissance crée de nouveaux patrimoines. Ainsi, UBS prépare un dossier en vue d’obtenir une licence de banque digitale sur le marché chinois. Elle se donne pour objectif de conquérir 200 000 clients très fortunés dans ce pays, en l’espace de deux ans. Edmund Koh, directeur d’UBS pour l’Asie-Pacifique, a fait cette annonce au quotidien South China Morning Post. La demande de licence devrait être officiellement déposée en juin ou en juillet prochain, lorsque les nouvelles réglementations chinoises en la matière seront opérationnelles. Une fois la licence en poche, UBS devrait déployer en Chine sa plateforme digitale, dédiée aux clients ayant au moins 100 000 dollars en liquide à placer. Forte réduction du coût d’acquisition des clients Mais l’établissement helvétique ne devrait pas en rester là. En effet, cette plateforme de banque privée digitale devrait servir de tête de pont dans d’autres pays, pour séduire les clients au patrimoine conséquent : un déploiement mondial est prévu. M. Koh estime à 25 000 $ le coût actuel d’acquisition d’un client de banque privée. Mais, selon ses calculs, ce coût pourrait …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire