Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Face à la crise, BNP Paribas provisionne 502 millions d’euros

Mardi 5 mai, l’établissement bancaire a livré ses résultats pour le premier trimestre 2020. Des provisions pour « perte attendues à l’avenir ». « Sauf nouvelle crise ou nouveaux développements, le résultat net part du Groupe pourrait en 2020 diminuer de 15 à 20 % par rapport à 2019 », telles sont les perspectives 2020 avancées par BNP Paribas. Déjà, le groupe est affecté par les effets de la crise du Covid-19: au premier trimestre 2020 et sur un an, le groupe livre un PNB en repli de 2,3 %. « Les développements de la crise sanitaire ont eu différents impacts négatifs sur le premier trimestre 2020 : d’une part, un impact sur le coût du risque à hauteur de -502 millions d’euros principalement au titre du provisionnement ex-ante de pertes attendues à l’avenir, d’autre part deux impacts spécifiques au 1er trimestre 2020 sur le produit net bancaire à hauteur de -568 millions d’euros (…) et l’impact de la valorisation au 31 mars 2020 de certains portefeuilles comptabilisés en valeur de marché du métier Assurance à hauteur de -384 millions d’euros », indique le groupe dans un communiqué. .    
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire