Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Les bancaires à l’épreuve de la crise

Entre la chute des marchés financiers et les provisions affectées pour risque de crédit non remboursé, Société Générale livre des résultats en forte baisse pour le premier trimestre 2019. Sur un an, le produit net bancaire s’est replié de 16,5 %. La crise du Covid-19 ne laissera pas les bancaires indemnes. Sur les trois premiers mois de l’année 2020, la perte nette de Société Générale s’établit à 326 millions d’euros. Principal facteur :  la chute des marchés financiers. Entre fin février et début mai, le titre de l’établissement bancaire a perdu près de la moitié de sa valeur. Le groupe a par ailleurs accentué ses provisions, afin de faire face à la crise économique à venir. « Sur le T1-20, le coût du risque commercial s’établit à 65 points de base, en nette hausse par rapport au T1-19 (21 points de base) marqué par la hausse des provisions dans le contexte de la crise du Covid-19 et par certains dossiers, dont deux dossiers exceptionnels de fraude. Le Groupe anticipe, sur l’ensemble de l’année 2020, un coût du risque d’environ 70 points de base dans un scénario de base Covid (baisse du produit intérieur brut en 2020 de -5,8%, -6,8% et -2,3% respectivement …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire