Point Banque

Actualité banquaire

Open banking : Tink s’associe à Kivra, hub de la facturation en Suède

A la base, Kivra, avec plus de 3,7 millions d’utilisateurs, est une boîte aux lettres digitale. Les Suédois utilisent cette application pour recevoir toutes leurs factures et leurs courriers importants dans un seul endroit centralisé. Mais Kivra se sent pousser des ailes avec la DSP2. Elle dévoile un nouveau partenariat avec la plateforme d’open banking Tink. Cela permettra à Kivra de traiter elle-même plus simplement les factures qu’elle stocke : plus de 2,5 millions chaque mois. En quelques clics, les utilisateurs pourront s’acquitter de tout ce qu’ils doivent, quelle que soit leur banque ou celle du destinataire des fonds. Anna Bäck, présidente de Kivra, observe : « Une étape importante est franchie pour améliorer l’expérience utilisateur, en développant une solution de paiement exploitant les opportunités de la DSP2 ». Tink est connectée à toutes les grandes banques européennes. Tomas Prochazka, président délégué aux paiements chez Tink, ajoute : « Avec l’initiation de paiement, notre but est une solution simple, évolutive, rapide à installer, qui permet à nos clients de garder le contrôle de l’expérience de paiement et de débloquer de nouvelles ventes digitales et des opportunités d’adhésions ». Il précise : « Vous pouvez créer vous-mêmes ces connexions à toutes les banques et aux différents marchés. Cela prendrait toutefois …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire