Point Banque

Actualité banquaire

Les banques italiennes débutent l’exploitation de Spunta Banca DLT

Les tests ont été concluants : le système interbancaire de réconciliation Spunta Banca DLT, reposant sur la blockchain, est entré en phase de production en Italie. Ce dispositif s’appuie sur les technologies de blockchain privée de R3 (avec la plateforme Corda Enterprise), SIA et NTT Data. Il a été coordonné par l’ABI Lab, dans le giron de l’Association des Banques Italiennes (ABI), qui précise que cette exploitation débute après deux autres tests pilotes réussis, en janvier et en février. Daniele Savarè, directeur des services de paiement chez SIA, déclare, le 28 avril : « Nous avons créé une infrastructure de blockchain pour la totalité du secteur bancaire italien. Et cela va faciliter et accélérer l’emploi de la blockchain pour d’autres cas. Spunta Banca DLT pourrait, par conséquent, être l’avant-garde d’une série d’autres projets systémiques, dans le secteur bancaire et financier en Italie et en Europe ». A ce jour, 32 banques d’Italie utilisent cette blockchain privée pour traiter les réconciliations entre comptes. En mai prochain, 23 autres banques ont prévu de démarrer l’exploitation de Spunta Banca DLT. Un troisième groupe de banques doit s’y rattacher, lui, en octobre. Jusqu’à présent, en Italie, la réconciliation entre banques était basée sur des registres bilatéraux, peu standardisés. …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire