Point Banque

Actualité banquaire

Bravant RTP network, la fintech Sila lève des fonds pour révolutionner l’ACH

Sila propose d’accélérer drastiquement les règlements interbancaires courants aux USA, en appliquant à la vénérable US Automated Clearing House (ACH) un lifting « fintech ». Comment ? Avec sa stablecoin. Elle vient de lever 7,7 millions de dollars pour y parvenir.  « Unifier tous les systèmes de paiement en une seule couche programmable » Sila a développé des API qui ajoutent une épaisse « couche » de fintech au réseau existant de la US Automated Clearing House (ACH). Cette chambre de compensation (datant de 1972) connecte entre elles toutes les institutions financières américaines, pour les paiements de faibles montants (les transactions importantes étant déjà traitées en temps réel par le RTGS). La « couche » d’API de Sila prend en charge toutes les nouvelles obligations réglementaires, et les innovations digitales : applications pour l’authentification et la connaissance des clients, pour relier les comptes bancaires (avec Plaid pour partenaire) et gérer les dépôts effectués sur les wallets digitalisés. Sila est basée à Portland dans l’Oregon. Elle a été cofondée en 2018 par Shamir Karkal (CEO), Isaac Hines (COO), Angela Angelovska-Wilson (CLO) et Alexander Lipton (CTO), pour simplifier l’intégration et la mise en conformité des systèmes de paiement et des services bancaires. Mais pas que : l’accélération des transactions figure au programme. Shamir …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire