Point Banque

Actualité banquaire

Nationwide cède aux fintechs le terrain des clients business

Les clients business sont très courtisés outre-Manche, y compris par les néo-banques comme Starling Bank et Monzo Bank. Elles y voient un moyen d’atteindre la rentabilité. Elles multiplient les partenariats, pour doter les PME d’une vaste boîte à outils, en cassant les prix. Face à un tel appétit, Nationwide vient de capituler, invoquant le Covid-19.  Nationwide : « le marché du business banking n’est plus commercialement viable » Nationwide Building Society revoie sa stratégie en raison du contexte économique. La caisse mutualiste britannique renonce à faire son entrée sur le segment de la banque des professionnels, qu’elle préparait depuis près d’un an. Nationwide estime elle-même à 70 millions de livres le coût de cette annulation. Elle prévoit d’amortir ses pertes sur 24 mois. Pour tenir tête à la concurrence des fintechs, Nationwide avait même noué un partenariat avec 10x Future Technologies, une startup fondée par l’ancien président de Barclays, Antony Jenkins. Cette fintech devait aider Nationwide BS à construire l’infrastructure technique de son futur nouveau compte courant business. Dans un communiqué, l’établissement explique : « L’impact du Covid-19, en incluant l’hypothèse que les taux d’intérêts à court et à long terme vont changer, a pour conséquence que l’option d’entrer sur le marché du business banking …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire