Point Banque

Actualité banquaire

« Chaque quinzaine de confinement entraine une baisse de PIB proche de -1,5 % »

Au premier trimestre 2020, le PIB français s’est replié à – 6%. Dans son point de conjoncture, la Banque de France, estime que chaque quinzaine de confinement ampute le niveau du PIB annuel de près de – 1,5 %. Désormais, très rares sont les secteurs à ne pas subir une chute de leur activité. Dans le même temps, les retards de paiements s’intensifient. Si tous les secteurs sont aujourd’hui impactés par les mesures de confinement destinées à freiner l’épidémie de Covid-19, l’ampleur de la baisse d’activité est inégale selon les secteurs. L’industrie est particulièrement touchée et notamment les secteurs de l’industrie automobile, de la métallurgie et de des fabrications de machines et équipements. Pour l’ensemble de l’industrie, le taux d’utilisation des capacités de production est passé de 78 % en février à 56 % en mars, « soit le plus bas niveau jamais enregistré dans cette enquête », indique l’institution. Pour les services marchands, les disparités entre métiers sont importantes : le nombre de jours de fermetures exceptionnelles en mars atteint 14 jours dans la restauration, contre un jour dans l’informatique. Enfin, l’activité dans le bâtiment s’est repliée de 133 % avec la mise à l’arrêt de nombreux chantiers dès le début du …
Ce contenu n'est disponible que pour les membres.
Voir plus
Laisser un commentaire