Point Banque

Actualité banquaire

Via Swift, les banques en lutte pour le contrôle des paiements instantanés A2A transfrontaliers

Swift défie Visa et Mastercard, et les fintechs, wallets internationaux et autres adeptes de la blockchain et des règlements en temps réel. L’organisme interbancaire se positionne encore plus clairement avec l’ambition de devenir le hub mondial des paiements instantanés de compte à compte (A2A), pour tous les pays. Détenu par les banques, Swift semble illustrer leur volonté de prendre l’ascendant sur l’interconnexion entre les nouveaux systèmes de paiement instantané, qui sont peu à peu déployés dans le monde. Déjà, en juin dernier, le président de Swift, Gottfried Leibbrant, avait expliqué qu’il prévoyait d’utiliser la solution de blockchain de R3 pour les paiements avec gpi. Et, en septembre 2019, Swift avait annoncé un nouveau service, devant relier Swift gpi, les banques et les systèmes de paiement en temps réel domestiques, pour effectuer des paiements en quelques secondes. Visa et Mastercard (par des acquisitions notamment) luttent aussi pour le contrôle de ces paiements instantanés, au niveau domestique et transfrontalier. Dans une moindre mesure, China UnionPay se positionne aussi. L’Europe également, qui fait des paiements instantanés et des données une question de souveraineté. Dans une annonce reprise par Finextra, Swift affirme : « Swift va permettre des paiements instantanés et sans frictions de compte à …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire