Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Hausse annuelle de 28 % de la fraude aux paiements au Royaume-Uni

La fraude aux paiements autorisés, vers des comptes pirates, a bondi en 2019 outre-manche. Ces fraudes, dans lesquelles la victime est induite en erreur de manière plus ou moins complexe, ont délesté les consommateurs et entreprises britanniques de 456 millions de livres en 2019, contre 354 millions en 2018. 122 437 cas de ce type de fraude ont été déclarés l’an dernier, selon les chiffres fournis par UK Finance, qui représente l’ensemble des banques et établissements financiers du Royaume-Uni. Dans cette configuration particulière de fraude, la majorité des victimes ne sont pas remboursées par les banques. Et ce, bien que ces dernières se soient récemment engagées à le faire. Ainsi, seuls 116 millions de livres ont été remboursés par leurs établissements aux clients floués, soit environ un quart des sommes détournées. UK Finance en appelle à passer par la voie législative. La fédération souhaite que ce problème soit pris en compte par la nouvelle réglementation, sur les dommages causés en ligne, proposée par le gouvernement. Katy Worobec, directrice en charge du crime économique chez UK Finance, observe : « Grâce à l’introduction du Code, sur la base du volontariat, davantage de victimes de fraude aux paiements autorisé ont reçu un dédommagement. Et particulièrement …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire