Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Revolut va demander une licence bancaire au Royaume-Uni

En février dernier, la fintech, basée à Londres, avait levé 500 millions de dollars, soit la plus importante levée de fonds réalisée à ce jour par une fintech européenne. Revolut, désormais valorisée en Bourse à 4,2 milliards de livres, est la plus importante fintech du Royaume-Uni et revendique 10 millions de clients. Jusqu’à présent, Revolut développe ses activités au Royaume-Uni grâce à une licence britannique d’établissement de monnaie électronique. Mais en sollicitant une licence bancaire outre-Manche, rapporte Finextra, la fintech mettra les dépôts de ses clients sous la protection du Financial Services Compensation Scheme (FSCS). Il couvre jusqu’à 85 000 £ les avoirs (par personne et par banque ou union de crédit), et jusqu’à 170 000 £ par compte joint. Revolut pourra émettre des prêts qui relèveront aussi du FSCS, sous l’égide de Bank of England, de la Financial Conduct Authority et de la Prudential Regulation Authority. Revolut opère dans l’UE grâce à une licence bancaire lituanienne, valable dans les 27 Etats membres, qu’elle a obtenue en décembre 2018. Revolut a été créée en 2014 par Nikolay Storonsky (diplômé de physique et de commerce) et Vlad Yatsenko (ingénieur en systèmes financiers dans la banque d’investissement). En 2019, sa gestion des ressources humaines …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire