Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

HSBC va supprimer 35 000 emplois

La banque britannique prépare une restructuration drastique de ses activités, après avoir enregistré en 2019 des bénéfices en recul d’un tiers. Au total, 35 000 postes devraient être supprimés, l’ensemble des activités étant concerné par ces disparitions. La banque d’investissement au Royaume-Uni et la banque de détail aux Etats-Unis devraient être en première ligne. Les effectifs sur le continent européen seront aussi réduits dans les équipes commerciales, le trading et la recherche. Les activités liées aux produits structurés seront transférées en Asie. Aux USA, HSBC se repositionnera en tant que banque corporate se consacrant aux clients internationaux. 30% d’agences en moins Elle investira dans les prêts digitalisés et non sécurisés pour les clients à fort potentiel. Au niveau de la banque de détail, son réseau d’agences sera réduit de 30 % et les offres seront plus ciblées. En clair, HSBC se repositionne sur la chasse gardée des grandes banques, inaccessible aux néo-banques qui, outre-Atlantique comme ailleurs, mettent la pression sur la banque de détail et des PME. En 2019, HSBC a engrangé 13,3 milliards de dollars de bénéfices avant impôts, soit 33 % de moins qu’en 2018. Noel Quinn, président par intérim de HSBC et directeur de HSBC Holdings depuis août …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire