Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Worldline rachète Ingenico

Voilà des mois que le PDG de Wordline, Gilles Grapinet, évoque la nécessaire consolidation du secteur des paiements en Europe, soulignant son émiettement en comparaison avec la situation américaine par exemple. Il participe activement à cette consolidation, puisque le spécialiste des services de paiement  a annoncé le 3 février le rachat de son concurrent Ingenico pour 7,8 milliards d’euros en numéraire et en actions. Objectif: créer le numéro quatre mondial du secteur, ont indiqué les deux groupes français dans un communiqué. Pour Gilles Grapinet, alors que les rachats dans les paiements ont eu lieu en 2019 à marche forcée aux Etats-Unis, il fallait que l’Europe bouge. En 2019, par exemple, l’américain FIS a racheté le britannique Worldpay pour 43 milliards d’euros. Le nouveau groupe européen n’atteindra pas cette taille, mais il pèsera tout de même près de 20 milliards. « On joue dans la même catégorie » estime Gilles Grapinet, interrogé par des journalistes. Il prendra la direction du nouvel ensemble. Selon des résultats provisoires publiés parallèlement par les deux groupes ce 3 février, le chiffre d’affaires de Worldline a atteint l’an dernier 2,4 milliards d’euros, et celui d’Ingenico 3,4 milliards. L’opération prendra la forme d’une offre publique d’échange amicale, valorisant …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire