Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Bank of England piratée par un fournisseur pour le compte de traders

Des enregistrements audio de conférences de presse, tenues par la Banque d’Angleterre, ont été piratés par un fournisseur tiers, dont le nom n’est pas révélé. Ces informations utiles aux marchés étaient ensuite relayées (et monnayées) à des gestionnaires de hedge funds, avant les annonces officielles faites par Bank of England. C’est l’établissement qui révèle lui-même ce cas de piratage. Le prestataire incriminé faisait payer à ses clients un abonnement pour accéder aux informations hackées « en avant-première », ainsi qu’une commission de 5000 £ par utilisation. Ce système donnait aux traders clients du fournisseur une avance de 8 secondes par rapport à la concurrence – une éternité dans le monde du trading. Ce délai leur permettait d’ajuster leurs positions avant les autres. Dans son communiqué, la Old Lady of Threadneedle Street, très choquée, explique, le 18 décembre : « Nous avons récemment découvert qu’un dispositif d’enregistrement audio de certaines de nos conférences de presse, installé au cas où l’enregistrement vidéo serait en panne, avait été piraté par un fournisseur tiers de Bank of England. Cela lui permettait de fournir des services à d’autres clients externes. Ce piratage a commencé plus tôt cette année. Cette utilisation totalement inacceptable de notre enregistrement audio a été faite …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire