Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Open banking : Tink débarque en Italie, en Espagne et au Portugal

La plateforme d’open banking de la fintech suédoise est désormais disponible sur trois nouveaux marchés : l’Italie, le Portugal et l’Espagne. En Italie, 12 banques sont concernées, dont UniCredit, Intesa Sanpaolo et Banca Popolare di Milano. Les données financières de plus de 33 millions de clients italiens sont accessibles via Tink. Le lancement au Portugal, en partenariat avec le top 20 des établissements bancaires du pays, ouvre aux startups et aux banques un accès aux données de 9 millions de clients, dont ceux de CGD, Santander, ActivoBank et Atlantico Europa. La plateforme de Tink a été lancée en 2012. Actuellement, elle est connectée à quelque 2500 banques en Europe et permet d’accéder aux données financières qu’elles doivent mettre à disposition pour se conformer à la DSP2. Ces établissements totalisent environ 250 millions de clients. Tink est activée sur 14 marchés, dont la France, le Royaume-Uni, l’Irlande et les Pays-Bas. Elle fournit aussi des solutions d’agrégation, d’initiation de paiement, d’exploitation et d’enrichissement des données. Objectif : faciliter la création de nouveaux produits et améliorer les parcours proposés aux clients. Daniel Kjellén, co-fondateur et président de Tink, note : « En février dernier, nous avons levé 56 millions d’euros pour améliorer nos expériences produit, concernant des …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire