Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Villeroy de Galhau s’inquiète pour Bâle 3

Après que la Fédération bancaire française eut publié le 22 novembre un étude mettant en avant les risques pour la croissance de la mise en œuvre de l’accord de Bâle 3, concernant la régulation bancaire, le gouverneur de la Banque de France a tenu à rectifier le tir. « Prendre la responsabilité de ne pas transposer Bâle 3 serait très grave a-t-il déclaré à Radio Classique. « Ce serait céder à la tentation de l’oubli, dix ans après la crise financière. Or il s’est passé des choses très lourdes. Ce serait augmenter les risques d’instabilité financière. On réduirait à l’échelle mondiale ces règles de sécurité renforcée.” Les députés défendent le lobby bancaire Le message s’adresse aux banques mais aux élus: un groupe d’une soixantaine de députés, LR et LREM, mené par le président de la commission des finances Eric Woerth, a déposé une résolution appelant à évaluer le texte et réaliser des ajustements. Edouard Philippe avait lui-même en juillet déclaré qu’il ne fallait pas “s’imposer des normes démesurément contraignantes par rapport à celles des autres”. Les banques françaises et européennes se plaignent de l’augmentation des exigences en fonds propres que devrait entraîner l’application de Bâle 3 : une hausse de 24% …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire