Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

La Banque de France réclame une monnaie digitale pour les banques centrales en Europe

Denis Beau, sous-gouverneur de la Banque de France, appelle l’Europe à développer rapidement sa propre devise digitalisée de type « CBDC » (central bank digital currency). Plusieurs banques centrales dans le monde, dont celle de Chine, ont déjà pris de l’avance en la matière. Elles sont elles-mêmes talonnées par les entreprises privées, comme Facebook avec le Libra, qui travaillent à leurs propres monnaies digitales, avec des visées internationales. En 2016, la Banque de France avait lancé l’initiative MADRE, permettant de stocker sur blockchain des identifiants de crédit valables dans le SEPA. Concernant la possibilité d’une devise CBDC, M. Beau a déclaré, lors de la conférence annuelle de l’Association for Financial Markets in Europe (AFME), cité par Finextra le 26 novembre : « Une possibilité souvent mentionnée serait pour nous d’émettre une monnaie numérique de banque centrale » pour les services de compensation de volumes importants, sur une base décentralisée, recourant à la blockchain. M. Beau précise : « Nous, à la Banque de France, sommes donc tout à fait ouverts à des expérimentations en ce sens, avec la BCE et les autres banques centrales de l’Eurosystème ». Il estime aussi que la tokenisation des actifs financiers, et le recours aux solutions exploitant les blockchains et …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire