Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

L’agence Moody’s voit des perspectives négatives pour l’assurance européenne

Les bancassureurs, qui accentuent la concurrence, contraignent les autres acteurs à modérer leurs tarifs
La France est l’un des pays où ces perspectives apparaissent négatives, même si l’assurance vie y est en moins en danger qu’en Allemagne sous l’effet de taux d’intérêt négatifs L’agence de notation Moody’s a annoncé le 19 novembre avoir fait passer sa perspective de notation de stable à négative, s’agissant de l’assurance européenne au cours des mois à venir. Il est vrai que l’environnement n’est pas vraiment favorable au secteur, détaille Moody’s dans une étude publiée le 19 novembre. Les taux d’intérêt proches de zéro, et qui vont le rester longtemps encore, selon toute probabilité, rendent l’équation de l’assurance vie plus compliquée à résoudre, selon les pays. Dans le cas de l’Allemagne, où les taux garantis sont relativement élevés, entre 2% et 3%, rendent la situation presque intenable à moyen terme. Dans l’immédiat, partout en Europe, les ratios de solvabilité sont révisés à la baisse sous l’effet des taux zéro. Les calculs de solvabilité intègrent notamment la réévaluation des passifs liée à la chute des taux d’intérêt. Mais aussi, bien sûr, la faible rentabilité des actifs  et l’assurance vie. A cet égard, Moody’s relève que les risques de récession ou à tout le moins de ralentissement économique dans le monde, …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Lettres Assurance Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire