Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Désormais, 25 % des prestataires de paiement n’ont pas de licence bancaire

Les acteurs non bancaires représentent désormais le quart des établissements offrant des services ou des instruments de paiement. Il y a six ans, ces mêmes acteurs non bancaires ne pesaient que 14 % du secteur. Ces chiffres sont extraits du nouveau rapport annuel, consacré aux infrastructures de paiement et de finance, par la Banque des Règlements Internationaux (BRI). Le rapport constate : « L’écosystème traditionnel basé sur les banques est bousculé car il subit une double pression : d’en bas, venue des fintechs, et d’en haut, venue des big techs bien établies. Lorsqu’on demande aux banques quels produits et services financiers sont le plus concernés par les développements technologiques et la concurrence, elles répondent souvent que ce sont les paiements. A la fois aujourd’hui, et pour les cinq prochaines années ».

L’offensive des acteurs non bancaires touche à la fois les paiements de détail, mais aussi de gros. Actuellement, 10 % des participants directs aux systèmes de paiement de gros en temps réel n’ont pas de licence bancaire, dans les régions relevant du Comité des Paiements et des Infrastructures de Marché réuni par la BRI. En 2012, seuls 4 % d’entre eux n’étaient pas des banques. Selon la BRI, « poussés par l’innovation et les clivages dans les préférences des consommateurs, de nouveaux systèmes, de nouvelles méthodes et de nouveaux acteurs sont en train de préparer le futur des paiements ». Toutefois, la société sans espèces n’est pas un horizon proche, constate la BRI. L’usage des grosses coupures augmente de manière générale, et même plus vite que les billets moins importants. « Pour beaucoup de pays, la société sans cash, ou même une société avec moins de cash, a encore du chemin à parcourir pour se matérialiser. La Suède est une exception : la circulation des espèces recule, et les paiements mobiles explosent, à la faveur des dépenses par carte ».

Voir plus
Laisser un commentaire