Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Libra : Mark Zuckerberg auditionné par le Congrès américain

Son projet de monnaie universelle divise… Pour la troisième fois, le fondateur de Facebook a été convoqué par le Congrès américain. Il ne s’agissait pas cette fois de la porosité de Facebook face aux données personnelles, mais de sa future crypto-monnaie mondiale, le Libra. Elle devrait se baser sur la blockchain. Avant même sa mise sur le marché, cette devise virtuelle se heurte à une levée de boucliers, tant du côté des autorités de surveillance que de la classe politique américaine. Le départ de sept des 28 membres de l’association Libra, sise en Suisse et censée piloter la future crypto-devise, a encore ébréché la future monnaie, car Visa, Mastercard, PayPal, Stripe et eBay font partie des défections. Plusieurs ex-partenaires ont évoqué leurs inquiétudes quant à la prise en compte des exigences réglementaires par Facebook pour la future devise. Face aux questions peu amènes de certains parlementaires (qui ont encore en mémoire le scandale Cambridge Analytica), Mark Zuckerberg a défendu son projet. Et revu sa copie, de façon mineure. Par exemple, il a ouvert la voie à un adossement du Libra à une seule monnaie (probablement le dollar), plutôt qu’à un panier de devises, dont le dollar ne serait qu’une composante. …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire