Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

L’ABE repousse au 31 décembre 2020 l’adoption de l’authentification forte

L’Autorité Bancaire Européenne annonce qu’elle accorde un délai officiel pour l’entrée en vigueur de l’authentification forte, qui fait partie des exigences de la DSP2. Les acteurs du marché bénéficient d’une quinzaine de mois supplémentaires pour se mettre en conformité, jusqu’au 31 décembre 2020. Beaucoup n’étaient pas prêts, laissant augurer une application chaotique de la directive en Europe, et faisant planner un avis de tempête sur l’acceptation des paiements en ligne sur le continent. La date-butoir initiale avait été fixée au 14 septembre 2019. Reconnaissant le manque de préparation du marché, en juin dernier, l’ABE avait laissé entrevoir la possibilité d’un report, « à titre exceptionnel », pour éviter des répercussions sur les consommateurs. Mais elle devait encore obtenir, pour progresser dans cette voie, l’accord des autorités nationales. Aucun pays n’ayant envie d’entraver la croissance de l’e-commerce, un consensus a été trouvé au niveau européen sur la longueur du délai de grâce dans l’Union Européenne. ABE appelle également les autorités nationales à « mettre en place des plans de migration au lieu d’enclencher des actions immédiates contre les prestataires de services de paiement qui ne sont pas aux normes ».
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire