Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Cloud & cybersécurité : “les Gafam ont un rôle à jouer” (Guillaume Poupard, Anssi)

Monaco a accueilli du 9 au 12 octobre la nouvelle édition de ses assises de la cybersécurité, l’un des deux grands rendez-vous annuels de la sécurité informatique en France, marché en pleine croissance sur fond de menace de plus en plus présente. Depuis le début de 2019, plusieurs entreprises ont dû expliquer à leurs actionnaires qu’elles avaient perdu des dizaines de millions d’euros de chiffre d’affaires à cause de cyberattaques paralysantes pour leur activité. Eurofins, groupe de services d’analyses pour la pharmacie, l’agroalimentaire et l’environnement, a ainsi estimé avoir perdu 62 millions d’euros de ventes au premier semestre en raison d’une attaque au rançongiciel. La liste de victimes comprend aussi le producteur norvégien d’aluminium Norsk Hydro, le groupe français de technologie français Altran ou le groupe agroalimentaire français Fleury-Michon. De leur côté, les États continuent leur guerre sourde dans le cyberespace, à des fins d’espionnage, ou, bien plus dangereux, à des fins de sabotage et de destruction. Selon un Who’s who des cyberattaquants publié par Thales et le groupe israélien Verint à la veille des Assises, 49% des groupes les plus menaçants sont des groupes étatiques ou para-étatiques. Dans ce climat, les entreprises de cybersécurité prospèrent, avec un marché qui …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire