Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

39% des entreprises en Europe admettent avoir fait l’objet d’une cyberattaque… mais la majorité des piratages restent cachés

Près de deux cinquièmes des entreprises européennes ont été sciemment victimes d’une cyberattaque au cours des cinq dernières années, 64% admettant qu’elles ont pu être victimes de piratage sans le savoir, selon un nouveau rapport de RSM, le plus grand réseau de cabinets d’audit, de fiscalité et de conseil centré sur le marché intermédiaire. Ceci est souvent associé à un sentiment d’apathie et d’acceptation, 62% des répondants étant persuadés que les hackers ont des méthodes plus sophistiquées que les développeurs de logiciels de sécurité. L’étude, menée pour RSM par les European Business Awards et ayant interrogé 597 décisionnaires professionnels à travers 33 pays européens, suggère que les employés sont le maillon faible de nombreuses entreprises européennes. Près de la moitié (46%) des attaques réussies ciblaient des employés par e-mail via une pratique connue sous le nom de hameçonnage, 22 % des entreprises ne fournissant toujours aucune formation sur la cybersécurité à leur personnel. Et même si le Règlement général sur la protection des données (RGPD) exige que les entreprises signalent certains types de violation des données au cours des 72 heures suivant leur détection, 75% des actes de piratage ne sont jamais rendus public, seules 23% des entreprises choisissant d’informer …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Technologies bancaires et sécurité informatique.
Voir plus
Laisser un commentaire