Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Les e-commerçants devront adopter la nouvelle infrastructure 3D Secure avant mars 2021

La sécurité des paiements en ligne n’est pas une mince affaire, dans le cadre de la directive DSP2, sensée s’appliquer ce 14 septembre. Après avoir rendu public, le 9 juillet, un plan de migration de l’authentification par SMS vers l’authentification forte, qui laisse un délai aux banques et aux consommateurs pour s’adapter à la nouvelle donne, la Banque de France a publié le 11 septembre un nouvel échéancier à destination des commerçants. Très concrètement, même si la DSP2 entre bien en vigueur le 14 septembre -transposée, la directive a force de loi- les exigences de sécurité des paiements qu’elle impose, via l’utilisation du nouveau protocole 3 D Secure, pourront être respectées progressivement. Mais avec une date butoir : le 31 mars 2021, tous les e-commerçants devront avoir mis à niveau leur infrastructure de paiement, afin de dialoguer avec les autres intervenants de la chaîne des paiements dans le cadre du protocole 3 DS V 2.1, prévu avec l’entrée de la DSP2. S’agissant de l’authentification forte, “un second volet à l’attention des acteurs professionnels de la chaîne des paiements, y compris les e-commerçants, prévoit la mise à niveau de l’infrastructure technique « 3D-Secure » utilisée pour la gestion de l’authentification du …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Systèmes de paiement.
Voir plus
Laisser un commentaire