Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

10% des nouveaux souscripteurs d’assurance vie investissent en ligne

Les souscripteurs d’assurance vie en ligne sont sont plus aisés que la moyenne, selon un étude de Kantar réalisée pour Placement-direct.fr. 54% disposent d’un patrimoine de plus de 75 000 euros, contre 23% pour l’ensemble des détenteurs. 

Souscrire une assurance vie en ligne reste un acte minoritaire. Mais l’adoption progresse. Le taux d’équipement des détenteurs d’assurance vie auprès d’organismes en ligne a atteint 3,7% en 2019 selon l’étude annuelle SoFia menée par Kantar. “C’est deux fois plus qu’en 2015 et le résultat d’une croissance soutenue durant les dernières années” souligne l’assureur en ligne Placement-direct.fr. Surtout, relève son directeur général, Gilles Belloir, “En 2018, 10% des nouveaux souscripteurs ont choisi de le faire en ligne”. Compte tenu de cette montée en puissance récente, la FFA estime à 4% le stock d’assurance vie en ligne.

Comment expliquer ces chiffres encore assez faibles ? “On peut mettre en avant un certain manque de culture financière” affirme Gilles Belloir. “Pour se rassurer, les épargnants font appel à leur établissement financier traditionnel. C’est une démarche plutôt subie que choisie.  Cela évite de se poser des questions… Deuxième facteur : un certain manque de notoriété des acteurs, au départ… Les courtiers qui proposent l’assurance vie en ligne sont moins connus que les grands réseaux.”

Quel serait le moyen de pousser cette adoption? “Il faudrait compenser le manque de culture financière de beaucoup d’épargnants en leur donnant de l’information” estime Gilles Belloir. “Pour nous, l’objectif est d’aller au-delà des consommateurs très avertis, d’élargir le socle de clientèle, en diffusant la connaissance sur l’épargne”.

La collecte de Placement-direct.fr, qui était de 17 millions d’euros en 2016, a atteint 34 millions en 2017 et 54 millions en 2018.

La souscription en ligne représente un confort réél pour les clients.

Des épargnants plus aisés que la moyenne

54% des épargnants ayant souscrit en ligne disposent d’un patrimoine de plus de 75 000 euros, contre 23% pour l’ensemble des détenteurs, selon l’étude Kantar. “ils sont également plus indépendants dans leur choix que les autres épargnants” relève l’étude. “L’ensemble des détenteurs d’assurance vie déclare, pour 26% d’entre eux, décider seul de la gestion de son épargne. Cette part ressort à 42% chez les clients en ligne”. Cela montre bien qu’il s’agit encore d’une minorité, ayant une bonne culture financière. Pour autant, l’investissement moyen n’est pas plus élevé, estime Gilles Belloir.

Satisfaction des assurés

” L’assurance vie en ligne bénéficie déjà d’une image positive concernant les tarifs (pour 58% des interrogés), et la facilité de souscription (61% d’entre eux)” estime l’étude. Elle révèle en outre un contraste important entre la perception des souscripteurs en général et celle des clients d’assurance vie en ligne en particulier. “Si 38% des sondés considèrent l’assurance vie en ligne « risquée »,  ils ne sont que 1% parmi les souscripteurs « connectés ». 21% des sondés pensent que l’assurance vie en ligne est « opaque », mais seulement 2% parmi ceux qui ont franchi le pas.  Surtout, les détenteurs d’assurance vie en ligne plébiscitent ce support. 95% des souscripteurs d’assurance vie en ligne se déclarent satisfaits de l’organisme auprès duquel ils ont souscrit leur contrat.”

 

Voir plus
Laisser un commentaire