Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Au premier semestre 2019, le financement des fintechs en France atteint 359 millions d’euros

En six mois, les montants levés pour le financement des fintechs en France atteignent quasiment les niveaux constatés au cours de l’année 2018.

Dans son rapport « Pulse of fintech France », KPMG constate une très forte accélération des financements des fintechs en France. Ainsi, depuis 2010 et jusqu’au premier semestre 2019, les fintechs en France ont levé 1,5 milliard d’euros, dont 370 millions d’euros au cours de l’année 2018 et 359 millions d’euros pour les seuls six premiers mois de l’année 2019. Au cours des deux dernières années, les grands comptes, établissements bancaires et compagnies d’assurance se sont largement investis dans des prises de participations dans les fintechs, a l’instar de BNP Paribas avec Nickel, de BPCE avec Dalensys, de La Banque Postale avec KissKissBankBank ou encore d’Arkéa avec Pumpkin. Autant d’acquisitions qui ont marquées « un tournant dans la consolidation de la fintech en France », détaille le cabinet de conseil.

Sur les six premiers mois de l’année 2019, le secteur des fintechs poursuit sa consolidation, avec un ticket moyen en très forte progression. Il s’établit désormais à 9 millions d’euros, contre 5 millions d’euros en moyenne au cours de l’année 2018. Lorsqu’en 2018, 370 millions d’euros financaient 74 opérations, au premier semestre 2019, 354 millions d’euros ont financé 39 opérations. Si les financements des projets en phase d’amorçage continuent de séduire les investisseurs (avec 20 opérations aux financements en deçà de 3 millions d’euros), les projets de plus grande envergure suscitent également l’engouement. Ainsi, au cours du premier semestre 2019, 5 opérations ont été réalisées à plus de 30 millions d’euros chacune. Il s’agit des start-ups Wynd (72 millions d’euros), Younited Credit (65 millions d’euros), Shift Technology (53 millions d’euros), Alan (40 millions d’euros) et Lunchr (30 millions d’euros).

Voir plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *