Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Les résultats avant impôts des banques françaises ont baissé en 2018

Leur activité sous jacente a légèrement reculé, avec une baisse de 0,1% du PNB, selon les calculs de l’ACPR. Si les banques ont globalement affiché des bénéfices en hausse en 2018, c’est en raison d’un effet d’optique: elles ont payé beaucoup moins d’impôt que l’année précédente (-21%), l’exercice 2017 ayant été au contraire grevé par la surtaxe d’IS imposée en fin d’année par le gouvernement. Avant impôts, le résultat global des six grandes banques françaises a reculé de 2%, à 38,1 milliards d’euros, selon une étude de l’ACPR publiée le 24 juin. Cette baisse de résultat a eu lieu dans un contexte de recul du Produit Net Bancaire (PNB). Si, facialement, celui-ci a progressé de 0,9% en 2018, avec la prise en compte des événements survenus en 2017 (principalement un litige qui a grevé le PNB de Société Générale presque à hauteur d’un milliard), le PNB sous-jacent est en baisse de 0,1 %. Cela est dû à la diminution de la marge nette d’intérêt. Elle est tombée à 0,93%, et ne représente plus que 46,4% du PNB. Si les charges d’intérêt payées par les six grandes banques ont baissé de 5,9 milliards d’euros, les produits ont chuté plus lourdement, de …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire