Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Deutsche Bank prépare une bad bank à 50 milliards d’euros

La première banque allemande prévoit des mesures drastiques. L’établissement ne s’est toujours pas remis de la crise, de son impact sur la banque d’investissement et des charges juridiques auxquelles il a dû faire face. Sur la voie de la digitalisation, il rencontre aussi les difficultés propres aux grandes structures. Selon le Financial Times, qui s’appuie sur les informations de plusieurs personnes impliquées dans le projet, Deutsche Bank devrait mettre sur pied une structure de défaisance pour externaliser ses actifs toxiques. Cette bad bank devrait recevoir jusqu’à 50 milliards d’euros de titres toxiques, en majorité des dérivés à long terme. Par ailleurs, la banque prévoit aussi de restructurer profondément, hors d’Europe, ses activités liées au courtage d’actions et aux taux d’intérêts. Ces restructurations se traduiront par des réductions d’effectifs, voire par des fermetures complètes. Les mesures sont en cours de validation définitive. Christian Sewig, président de DB, devrait les présenter officiellement le 24 juillet 2019, lors de la communication des résultats semestriels. En 2018, Deutsche Bank avait enregistré ses premiers résultats positifs depuis 2014. Elle avait engrangé 341 millions d’euros de bénéfices nets. Un bémol toutefois : au quatrième trimestre 2018, l’établissement était dans le rouge à nouveau, subissant 409 millions d’euros …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire