Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Algorithmes et détection prévisionnelle : ABN Amro capitalise sur ThetaRay

La banque néerlandaise se positionne sur le segment de l’intelligence artificielle et des big data. Elle entre au capital de ThetaRay, fintech israélienne spécialisée dans l’analyse des big data, fondée en 2013 à Hod HaSharon. En s’appuyant sur ses algorithmes brevetés et l’ingénierie autoapprenante, l’entreprise travaille à détecter les paramètres indiquant qu’une malversation financière se prépare, avant même que la fraude ne soit menée à son terme. Elle a été créée par trois spécialistes. Amir Averbuch est professeur d’informatique à l’université de Tel Aviv, spécialiste des big data. Ronald Coifman enseigne les mathématiques à Yale et a reçu en 1999 la National Medal of Science. Mark Gazit est expert en sécurité et fondateur de plusieurs startups. Les conditions de la transaction, effectuée par le fonds affecté par ABN Amro à l’investissement dans les nouvelles technologies, n’ont pas été dévoilées. Hugo Bongers, directeur du Digital Impact Fund d’ABN Amro, déclare : « Notre investissement dans ThetaRay renforce la relation opérationnelle qui existe déjà entre la banque et ThetaRay. Le marché de ces solutions gérées par intelligence artificielle est un levier de croissance majeur dans le monde. Il a une importance stratégique pour tous les types de services financiers ». Il précise : « De plus, ABN Amro bénéficiera d’un accès à l’écosystème israélien des entreprises de cybersécurité et de détection des malversations financières. Sur le même pied que les leaders du venture capital à l’œuvre dans cette activité, comme JVP (Jerusalem Venture Partners) et OurCrowd ». ABN Amro avait conclu en juin 2018 un accord de cinq ans avec ThetaRay, concernant la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. La startup a notamment pour clients ING et la banque singapourienne OCBC. En juillet dernier, ThetaRay avait levé 30 millions de dollars, auprès de JVP, General Electrics, Bank Hapoalim, OurCrowd et SVB entre autres. Doté de 50 millions d’euros, l’ABN Amro Digital Impact Fund a pris des participations dans Tink, BehavioSec, solarisBank, Ockto, Crosslend et Tealium.

Voir plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *