Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

5,3 milliards de cartes sans contact et 42 % de terminaux compatibles dans le monde

RBR vient de publier son étude mondiale sur les cartes dans le monde, intégrant des prévisions jusqu’en 2023. Ce travail, intitulé Global Payment Cards Data and Forecasts to 2023, prévoit que le nombre de cartes sans contact continuera à augmenter de 12 % par an, jusqu’en 2023. L’usage du sans contact fait progresser la mise en œuvre des cartes globalement, par rapport aux espèces. Fin 2017, il y avait 5,3 milliards de cartes sans contact en circulation dans le monde, soit 35 % de l’ensemble des cartes, toutes fonctions confondues. Cette proportion devrait atteindre 57 % en 2023, car les banques vont continuer à remplacer leurs cartes existantes par des cartes sans contact, cette option devenant un lieu commun pour les nouvelles cartes. En Chine par exemple, le premier marché mondial des cartes sans contact, la Banque Centrale exige désormais que toutes les nouvelles cartes soient des cartes à puce, avec une option de paiement sans contact. Parallèlement, l’acceptation progresse. Le nombre de terminaux dans le monde traitant les paiements sans contact a augmenté de 47 % en 2017, pour atteindre 40,9 millions d’unités. Toutefois, à l’heure actuelle, les terminaux compatibles ne représentent encore que 42 % du parc en place. Et parfois bien moins : en Afrique et au Moyen-Orient, ils ne sont que 9 % des appareils utilisés. Mais en Europe, l’acceptation du sans contact a le vent en poupe. Visa et Mastercard réclament que tous les terminaux soient compatibles avec leurs cartes sans contact à l’horizon 2020. Daniel Dawson, qui a dirigé ce projet de recherche, pronostique : « L’émission et l’usage du sans contact vont continuer à progresser considérablement, puisque les consommateurs et les commerçants perçoivent les avantages de cette technologie, en termes de vitesse et d’ergonomie. Et comme les cartes sans contact appartiennent de plus en plus à la vie de tous les jours, dans le monde entier, leur acceptation et leur usage vont devenir la norme, dans la très grande majorité des pays ».

Voir plus
Laisser un commentaire