Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

E-commerce : lancement de la PayPal Commerce Platform

PayPal a dévoilé, le 3 juin 2019, sa plateforme mondiale d’e-commerce. Désormais, l’entreprise, sous la direction de Dan Schulman, se positionne sur le créneau de la plateforme boîte à outils complète, pour déployer et exploiter l’e-commerce, de la conformité aux services de paiement.

Une plateforme couvrant à terme 200 marchés et 255 millions de consommateurs

La PayPal Commerce Platform propose une large gamme de technologies, d’outils, de services et de crédits pour les entreprises de toute taille. La plateforme prend en charge la mise en conformité avec les réglementations (sur plus de 200 marchés), ainsi qu’une protection contre la fraude, pilotée par intelligence artificielle et logiciels auto-apprenants. Les commerçants peuvent obtenir des crédits pour eux-mêmes, mais aussi la capacité à proposer à leurs clients des crédits à la consommation.  Mais PayPal offre aussi, last but not least, un accès à ses 255 millions d’utilisateurs individuels actifs. Les commerces qui recourront à la nouvelle plateforme auront ainsi à disposition une vaste clientèle potentielle, et pourront se faire payer directement dans plus d’une centaine de devises. 22 millions de commerces utilisent déjà PayPal. La PayPal Commerce Platform est disponible pour le moment en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis. D’ici la fin de l’année 2019, elle devrait être déployée sur plus d’une quarantaine de marchés.

Le résultat d’une série d’acquisitions ciblées

L’entreprise californienne aura connu toutes les étapes du commerce digital. Créée en 1998, elle a débuté elle-même comme solution de paiement d’e-commerce, avant d’être racheté en 2002 par une plateforme d’e-commerce – eBay – car elle était le paiement le plus employé parmi ses clients. Le divorce d’eBay et PayPal a été acté en janvier 2018, lorsqu’eBay a annoncé la fin de son partenariat avec PayPal pour 2020. Cette collaboration mettait en avant la solution de paiement de PayPal. L’entreprise de San Jose s’est lancée dans une politique d’acquisitions, qui a concouru à lui donner les moyens de créer sa propre plateforme d’e-commerce. Dès août 2017, elle avait repris Swift Financial, axé sur le crédit destiné aux commerçants. En mai 2018, PayPal rachetait iZettle, fintech suédoise spécialisée dans les équipements de paiement, pour 2,2 milliards de dollars. En juin 2018, c’était le tour de Simility, spécialiste de la prévention et de la détection de la fraude, de passer sous le pavillon bleu.

Voir plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *