Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Réduction de 20 % du réseau des correspondants bancaires

La densité du réseau de correspondants bancaires, nécessaires à la compensation des transactions, a chuté de 20 % ces 7 dernières années. C’est le résultat d’une étude, que vient de publier le CPMI, le Committee on Payments and Markets Infrastructures. Elle est relayée par la Banque des règlements internationaux. Ces données chiffrent les relations de correspondance bancaire au niveau mondial. Ce réseau traite les paiements transfrontaliers, cruciaux par exemple pour le commerce mondial et les virements des migrants. Benoît Coeuré, président du CPMI, a déclaré, lors de la conférence sur l’inclusion financière, organisée à la BRI : « Beaucoup de familles et de PME recourent aux compensations pour atteindre leurs objectifs. Mais elles doivent souvent choisir : soit il leur faut subir des coûts élevés, ou soit courir le risque que les paiements ne parviennent pas à destination ». M. Coeuré avertit : « Cela pourrait pousser les gens à utiliser des services de paiement « de l’ombre », comme les crypto-monnaies, ce qui ferait courir des risques aux personnes les plus défavorisées ». Il ajoute : « Collectivement, nos efforts peuvent améliorer l’inclusion financière, en rendant les paiements plus efficaces et en réduisant leurs coûts ». L’étude du CPMI s’appuie également sur les données de la messagerie interbancaire Swift. Le CMPI …
Pour accéder à cette page, vous devez adhérer ici Banque Experts.
Voir plus
Laisser un commentaire