Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Des banques coopératives allemandes blacklistent N26

La banque mobile N26 n’est plus tout à fait en odeur de sainteté outre-Rhin, depuis qu’elle a fait l’objet de deux rappels à l’ordre du BaFin, l’Autorité de surveillance des marchés financiers. La néo-banque était mise en cause pour le manque de contrôles évaluant certains comptes, suspectés de blanchiment. Des comptes mobiles ont en effet été ouverts chez N26, sous de faux noms, ou en usurpant une identité. N26 conduit pour l’heure des enquêtes internes afin de satisfaire les exigences du BaFin. Mais plusieurs banques populaires et Raiffeisen tirent déjà les conséquences de cet épisode. Lorsque des virements sont effectués depuis des comptes domiciliés chez elles, à destination de comptes de N26, elles leur imposent un délai pour être traités. Le temps d’obtenir du client concerné une confirmation en bonne et due forme qu’il souhaite bien envoyer des fonds vers un compte chez N26. Dans l’affirmative, les virements sont débloqués. Cette information est révélée par le quotidien allemand Handelsblatt. « Chez nous, N26 est sur liste noire. Cela signifie que, pour chaque virement en faveur de comptes chez N26, nous demandons encore une fois aux clients, explicitement, s’ils ont réellement fait ce virement », confie Henry Rauner, directeur de la Banque Populaire de Rottweil, au quotidien.

Voir plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *