Point Banque

L'actualité de la stratégie bancaire et des moyens de paiement

Nouveau rebond des défaillances d’entreprises

Le spécialiste de l’assurance-crédit Euler Hermes observe une légère hausse des défaillances d’entreprises au premier trimestre 2019.

Stagnation de la demande des ménages et marges sans progression, telles sont les deux éléments qui pèsent sur la santé des entreprises françaises. Selon Euler Hermes, les défaillances d’entreprises ont progressé de 0,3 % sur un an au cours du premier trimestre 2019. Il s’agit là du troisième trimestre consécutif de hausse en France. Le niveau de défaillances est, au T1 2019, 14 % supérieur au niveau constaté avant la crise de 2007. « En 2018, les marges des entreprises se sont contractées de -0,2 point, et s’établissent désormais à 31,8%. Outre ce problème de rentabilité, les entreprises françaises ont dû faire face à un manque de débouchés supplémentaire au T1 2019 : la consommation des ménages hors énergie a stagné (+0% vs T4 2018). La conjonction de ces deux facteurs a pesé sur la trésorerie des entreprises, et entrainé une légère recrudescence des défaillances au premier trimestre de cette année », analyse Stéphane Colliac, économiste en charge de la France chez Euler Hermes. Dans le détail, les entreprises du BTP et de l’agroalimentaire restent les plus menacées. Au première trimestre 2019, la hausse constatée des défaillances d’entreprises agroalimentaires ressort en hausse de 10 % sur un an. Une progression qui s’établit à 12,9 % pour les transports routiers et à + 7,7 % pour le commerce alimentaire. Autre constat de l’assureur-crédit, les régions les plus durement affectées sont le Grand-Est (+ 7,6 %), la Nouvelle Aquitaine (+5,1 %) et l’Ile de France (+5 %).

Voir plus
Laisser un commentaire